COMPTE RENDU DU CAS DE BB OMAR CAMARA

29 avril, 2013 // Cas Réussis

image085

Le jeudi 10 janvier 2013, les parents d’un petit garçon du nom de BB Omar Camara  nous ont contacté, après avoir entendu parle des actions de l’association pour nous soumettre le cas de leur  Bébé  souffrant d’une maladie appelée Glaucome Congénital. Dans l’entrevue on nous souligna que l’opération s’élève à 63.000 frs.

Trois jours après, l’Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale de Thiaroye/Mer rencontra au sein de son siège les parents du bébé. Rencontre qui permettra de savoir que mis à part le coût de l’opération, le bébé fera des examens médicales et aura surtout des ordonnances a prendre avant et après l’opération, ce qui s’élèvera à 77.118 frs. Cette prise en contact nous a permis aussi d’expliquer aux parents le programme établi par l’Association (caravane de collecte et de sensibilisation sur une durée de 04 jours) afin d’avoir leur accord. .vu que c est une famille très pauvre nous avons voulu faire une collecte de 250.000frs de plus afin de leur offrir des dons en denrées alimentaires.

C’est pourquoi du vendredi 1er février au lundi 04 février 2013, l’Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale de Thiaroye /mer composée d’une équipe dynamique sillonna les artères de Dakar pour la collecte et la sensibilisation sur le cas du bébé.

Cependant au 3eme jour de notre caravane, la Fondation Servir Le Sénégal de la 1ere Dame Marieme Faye SALL nous promet une assistance pour sauver le Bébé.

Ainsi, après payement du coût de l’opération par la Fondation Servir Le Sénégal et des examens médicaux plus les ordonnances par l’Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale, BB OMAR fut opéré avec succès le jeudi 11 mars 2013 à l’Hôpital ARISTIDE LE DANTEC.

L’Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale de Thiaroye Sur Mer remercie vivement Ana Rocha de la RFM et Carine Frenk de la RFI pour leur appui médiatique sur la sensibilisation de la maladie de Bébé Omar Camara. Appui médiatique qui a permis à la Fondation Servir Le Sénégal de la 1ére Dame Marieme FAYE SALL de nous trouver sur la Corniche lors de notre troisième jour de Caravane afin de nous prêter main forte en payant le coût de l’opération du Bébé. Nos remerciements vont aussi à l’ encontre de toutes personnes qui de près ou de loin nous ont aidé pour la réussite de cet évènement.

DCIM101MEDIA

 

image082

About the Author

L’Association Ndimbel jaboot Aide Familiale, dans sa mission de lutte contre la pauvreté en aidant les plus démunis, mène des actions qui tournent autour de programmes divers, notamment: "Donner une pièce, c’est sauver une vie» Plus qu’un simple slogan, est un programme crée par l’Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale, dont l’objectif est d’apporter à sa façon et avec ses moyens divers, une assistance aux personnes démunies se trouvant dans des situations difficiles et parfois désespérées car ne sachant à quel Saint se vouer pour étancher une douleur qui ronge jusqu’au plus profonds des os, une maladie curable mais que le coût des soins hors de portée rend incurable…, "Ma façon de participer à l'éducation ", Est D’ Aider les Talibés et les enfants Orphelins. "Tamxaritte pour tous" L’Achoura, communément appelé au Sénégal fête de Tamkharitte, est un jour de prière, de jeûne et de festin mais surtout dans le partage et la solidarité. Ce vaste programme de solidarité et de partage a pour objet de collecter des fonds pour l’achat de bœufs afin de permettre aux familles les plus démunies de passer convenablement la fête de Tamkharitte. "Un parrain pour une veuve" à Travers cette initiative, l'ANJAF sollicite, chaque année, auprès de bonnes volontés, le parrainage de veuves en situation difficile après disparition de leur mari. Les personnes qui souhaiteraient être des parrains ou des marraines, verseront la somme symbolique de 65.000f (soit 100 euros). Outre l'option de parrainage, l'association reçoit également, à l'intention de ces veuves, des dons en denrées alimentaires (riz, sucre, huile, savon...etc.). La date du 15 août de chaque année, est celle choisie pour la cérémonie de remise des enveloppes et des dons en nature aux veuves. Pour pouvoir aider ces bonnes dames, parfois vulnérables et exposées à de nombreux dangers à causes des difficultés vécues au quotidien. L’Association compte sur l'aide de tout un chacun pour atteindre pleinement les objectifs visés. et une caisse de microfinance ouverte pour octroi de microcrédits avec des modalités de remboursement abordables pour financer des projets de certaines personnes qui n'ont pas accès aux crédits des grandes banques. L’Association, à travers sa caisse de crédit, peut apporter un appui aux membres qui ont des projets personnels ou familiaux permettant de créer des emplois ou des revenus. Il s’agit, ici, d’accompagner les porteurs de projets à travers l’octroi de petits prêts qui vont de cent mille francs à cinq cent mille francs (10.000 Frs à 500000 Frs) remboursables journalière ment selon des modalités très abordables. Les femmes commerçantes, les jeunes communément appelés marchands ambulants et les restaurateurs constituent la cible principale de l’Association. Chacun de ces programmes, ci-dessus énumérés, s'inscrit en droit ligne avec les objectifs humanitaires de l'association L'Association Ndimbel Jaboot Aide Familiale prend en charges des enfants de 0 à 16 ans.

Commentaires

  1. Ndimbel Jaboot says: 6 septembre 2013

    thx you Burberry scaves for women

Ajouter un commentaire


trois × 2 =